Départ à la retraite

La retraite à taux plein à l’âge légal de 62 ans n’est pas obligatoire

Conseiller de déclencher une reconstitution de carrière dès 58 ans

Démarches

Interroger sa caisse de Sécurité sociale et les caisses de retraite complémentaire pour évaluer ses droits

Demander un relevé de compte à chaque organisme auprès duquel on a cotisé

Beaucoup de régimes envoient systématiquement ce relevé à leurs adhérents, tous les ans ou à l’âge de 55 ans pour le régime général par exemple

Vérifier à l’aide de ces relevés si toutes les périodes d’activité ont été recensées

C’est la reconstitution de carrière

Si certaines périodes manquent, formuler le plus tôt possible des réclamations en apportant des preuves 

Les points d’accueil retraite rendent gratuitement tous ces services

Faire sa demande de liquidation 6 mois au moins avant la date de départ à la retraite prévue en remplissant le formulaire disponible dans les caisses de Sécurité sociale ou à la mairie

Cette demande doit être validée

Le mieux est de se présenter aux bureaux de sa caisse avec son livret de famille et des papiers d’identité

Possibilité de l’expédier par la poste

Dans ce cas, la faire valider par le maire de sa commune

La demande doit être adressée à la caisse de Sécurité sociale de son dernier lieu de travail ; à Paris, à la caisse nationale d’assurance vieillesse des travailleurs salariés

La caisse procède alors à la liquidation de la retraite, établit les droits définitifs et les éléments de calcul retenus et fixe le montant de la pension

Elle délivre un titre de retraite

Une fois la liquidation de la retraite de base obtenue, on peut demander celle de sa retraite complémentaire

Se renseigner auprès de sa caisse de retraite complémentaire

Lorsque le futur retraité est dans une situation difficile, il peut demander un acompte sur pension qui lui permettra d’attendre le 1er versement