Choisir un somnifère

Les barbituriques ne sont plus prescrits en première intention en raison de leurs effets indésirables (risque de dépendance, toxicité)

Les benzodiazépines et les molécules plus récentes sont des produits efficaces qui offrent une grande sécurité d’emploi

Règles à respecter

Le traitement doit s’effectuer à faibles doses

Etre très bien informé des effets indésirables possibles et des inconvénients d’un traitement prolongé

Le traitement médicamenteux doit être impérativement complété par des mesures d’hygiène de sommeil

Une prescription continue ne doit pas excéder quelques semaines

De nombreux troubles du sommeil et du réveil peuvent être ainsi améliorés en retrouvant l’horaire du lever d’avant l’insomnie, en bannissant les grasses matinées

La majorité des troubles du sommeil, même d’aspect chronique, sont améliorés ou guéris par des mesures d’aménagement du sommeil et une utilisation courte ou intermittente d’hypnotiques

Leur emploi, peu fréquent, en cas de besoin, permet de rassurer de nombreux insomniaques anxieux, qui redoutent la perspective d’une mauvaise nuit