Etapes du sommeil

Une nuit de sommeil est constituée d’un certain nombre de cycles qui se succèdent les uns aux autres

Chacun d’entre eux dure environ quatre-vingt-dix minutes

Ces périodes elles-mêmes sont divisées en plusieurs phases

Stade 1

Le stade du sommeil léger

Le cerveau sécrète une hormone, la sérotonine, qui provoque somnolence, bâillements, picotements des yeux

Ce stade est très court et caractérisé par de petits spasmes brusques et de petits tressaillements musculaires

Le pouls et la respiration se ralentissent, deviennent très réguliers

La température corporelle s’abaisse

À ce moment, nous ne rêvons pas encore, seules quelques images nous traversent l’esprit

Stade 2

Sommeil lent profond

Beaucoup plus long

Représente une étape transitoire

L’activité cérébrale se réduit

Diminution des sensations

Stade 3

Le sommeil lent profond véritablement installé

Presqu’isolé du monde extérieur

Difficile de se réveiller

Les muscles sont totalement relâchés

La température est basse

La respiration très lente et régulière

Période où peuvent survenir des troubles du sommeil

Stade 4

Sommeil paradoxal

Le corps totalement détendu

Les muscles relâchés

Activité cérébrale très intense

Les yeux animés de mouvements très rapides

Une érection se produit souvent chez l’homme et le clitoris de la femme augmente de volume

Le pouls et la respiration sont irréguliers

Période où l’on rêve de façon intense

Représente en moyenne 20% du temps total de sommeil pour une nuit normale

Durée s’allonge à mesure que la nuit avance

Ce qui signifie que plus l’on dort, plus l’on rêve