Somnambulisme et terreurs nocturnes

Anomalies du sommeil

Fréquentes chez les enfants

Somnambulisme

Affection fréquente

Plus fréquent chez les garçons

Apparaît à l’âge de 4 ans

Disparaît à la puberté

Souvent des antécédents familiaux

Dans sa forme typique l’accès de somnambulisme survient une à trois heures après l’endormissement, et peut se répéter deux à trois fois dans la même nuit

Le visage est inexpressif, la déambulation lente, souvent maladroite

Possibilité d’accomplir des actes assez élaborés

Parfaitement docile

Se laisse facilement reconduire dans son lit

L’épisode dure en général de quelques minutes à une demi-heure

Le somnambulisme ne présente pas de danger, sauf dans des formes plus rares, appelées somnambulisme à risque, où l’enfant court un danger appréciable

Terreurs nocturnes

Anomalies du sommeil de l’enfant

Survenant une à trois heures après l’endormissement

L’enfant s’assoit brusquement, et se met à hurler

Forte transpiration

Le cœur bat très vite

Respiration rapide

On ne peut pas le réveiller et il se rendort de lui-même quelques minutes plus tard

Le lendemain il n’a aucun souvenir de cette crise

Il faut cependant à veiller à ce que ces enfants, souvent anxieux, dorment suffisamment

En cas de nécessité, faire appel à un médecin, à un spécialiste